Comment avoir une bonne croissance en faisant de la musculation ?

De plus en plus de jeunes adolescents sont intéressés par la musculation de nos jours. Souvent, ils se fixent des objectifs très ambitieux afin d’avoir un corps de rêve, mais c’est un rêve à risque. En effet, se muscler trop tôt peut engendrer des risques d’arrêt de la croissance, de réduction des capacités cardio-respiratoires et de perte de souplesse. Voici donc, tout ce qu’il y a à savoir sur comment avoir une bonne croissance tout en faisant de la musculation.

Attention à la pratique intensive

Tout d’abord, il faut savoir que l’âge minimum pour faire de la musculation est 15 ans, que ce soit pour un garçon ou pour une fille. À partir de 15 ans, sa pratique est autorisée, mais à surveiller de près. Des entrainements trop intensifs risquent de trop solliciter le squelette pas mature de l’adolescent et engendrer divers soucis comme des problèmes de dos, des soucis au niveau des articulations, etc.. À ce même titre, le port d’une charge trop lourde peut également nuire fortement à la santé d’un ado. Sachez dans ce cas, qu’il y a des exercices qui sont même interdits quand on se muscle en étant en période de croissance. On notera parmi eux, le deadlift, le squat ou le développé assis avec barre. Ces exercices sont connus pour endommager la colonne vertébrale et les ligaments, s’ils sont pratiqués trop tôt. Il est bien de vouloir prendre soin de sa silhouette, mais il ne faut pas prendre des risques démesurés pour autant.

En quoi consiste une pratique saine de la musculation ?

Une pratique saine de la musculation pour ado consiste à suivre un plan d’entrainement exigé par des professionnels (coach sportif et nutritionniste). Tout changement dans l’alimentation (sèche, régime alimentaire, prise de protéines…) est à exclure dans ce cas. L’ado doit, de ce fait, continuer à se nourrir correctement et sainement afin d’éviter les risques de carence. Ensuite, la musculation doit être une activité sportive pratiquée en complément d’un autre sport. Cela, dans le but d’accroitre les aptitudes cardio-respiratoires de ce dernier. Il n’est pas utile d’avoir 3 ou 4 séances par semaine, mais une seule pourra suffire largement. Cette pratique « modérée » doit être accompagnée par un coach sportif personnel, car même si la tendance actuelle est de suivre des vidéos d’entrainements quotidiennes sur les réseaux sociaux, il faut éviter à tout prix les entrainements sans surveillance. Un adolescent a besoin d’être accompagné afin d’éviter tout problème qu’il aura à regretter dans le futur.

Les vertus de la musculation sur les adolescents

La pratique raisonnable de la musculation chez un adolescent, aide son corps à bien se former. Cette dernière peut parfaitement accompagner une bonne croissance de la masse musculaire et du volume osseux. Et comme de plus en plus d’adolescents tombent dans des problèmes de surpoids, la musculation peut être une solution efficace pour faire travailler leur corps dans le bon sens. Cependant, il est important de ne pas négliger les séances d’étirement afin de garder la souplesse des muscles, et d’accompagner les exercices par un peu de cardio. En plus de se sculpter leur corps de rêve, ils vont gagner en confiance en soi et grandir avec une bonne discipline de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *