Comment traiter l’asthme allergique ?

L’asthme allergique est lié à la rhinite allergique. C’est la réaction normale, mais excessive du système immunitaire face à un corps étranger qui pénètre dans l’organisme. Mais, si la rhinite allergique survient par la réaction des voies aériennes supérieures, l’asthme allergique se manifeste par la réaction des bronches. La réaction est immédiate dès que les bronches sont en contact avec les allergènes.

Les traitements possibles de l’asthme allergique

Les sites tels que http://www.compedia.org.mx/enlaces.php peuvent mieux vous informer sur les traitements de l’asthme allergique. Retenez cependant que les traitements ne peuvent pas totalement supprimer la sensibilité du patient aux allergènes. Ils consistent seulement à soulager les symptômes et réduire la fréquence des crises pour améliorer la qualité de vie du malade. Le traitement consiste en l’éviction de l’allergène : le malade doit donc éviter tout contact avec la substance étrangère. Ensuite, il y a des traitements médicamenteux pour prévenir la survenue des crises. Enfin, il y a le traitement de fond qui consiste à réduire la sensibilité des bronches aux allergènes et à soigner l’inflammation bronchique. En cas de crise asthmatique, il est recommandé d’utiliser des bronchodilatateurs pour pouvoir retrouver une respiration normale. Ces médicaments permettent de desserrer les bronches en relâchant les muscles lisses qui les entourent.

Les préventions courantes de l’asthme

La meilleure des préventions est d’éviter au maximum le contact avec les allergènes. Que faire ? Pour supprimer les allergènes intérieurs, lavez régulièrement vos linges de maison (literie, tapis et moquette) et les peluches des enfants. Si possible, utilisez des housses antiacariennes pour vos matelas, oreillers et coussins. Aérez toutes les pièces, notamment le soir. Déshumidifiez aussi l’air, surtout dans les pièces humides, pour éviter la formation de moisissures. Nettoyez toujours les sols et les bouches d’aération. Limitez le contact avec les animaux domestiques. Ne les laissez pas entrer dans les chambres à coucher. Pour lutter contre les allergènes extérieurs pendant les pics de pollution, ne sortez que lorsque c’est vraiment nécessaire. Au printemps et en été, promenez-vous uniquement après la pluie quand la quantité de pollens est minime. Lavez vos habits et vos cheveux après chaque sortie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *