Tout ce que vous devez savoir concernant le déroulement d’une échographie

Il n’y a rien de mieux que l’échographie pour surveiller l’état de santé d’une personne. Il s’agit d’un examen indolore prescrit dans certains cas particuliers, comme la grossesse, les douleurs au sein et autres types de douleurs internes qu’on doit vérifier comme au niveau de l’intestin, de la gorge, etc. Zoom sur le déroulement de cette technique d’imagerie.

L’échographie, c’est quoi ?

L’échographie se définit comme un examen médical réalisé à partir d’une sonde émettant des ultrasons. Les ondes sonores permettent dans ce cas d’apercevoir l’état des organes et du fœtus. C’est le radiologue qui procède à cet examen.

Les types d’échographies qu’on doit connaître

On distingue plusieurs sortes d’échographies, à savoir l’échographie abdominale, l’échographie pelvienne, l’échographie mammaire et l’échographie endovaginale. Ces types d’échographies sont prescrits selon chaque cas, car, outre la grossesse, certaines maladies ou douleurs chroniques nécessitent une auscultation approfondie.

Le déroulement de l’échographie

Avant d’effectuer une échographie, les patients doivent se préparer. Dans la plupart des cas, il est recommandé de garder la vessie pleine de façon à mieux apercevoir les organes ou le fœtus à examiner. Une séance dure environ 10 à 30 minutes en fonction des parties du corps à explorer et l’état des organes ou l’âge du fœtus. Allongé sur la chaise d’auscultation, le patient reçoit du gel froid sur la zone à examiner. Ensuite, le radiologue fait rouler la sonde sur la peau. Les images qui en résultent sont immortalisées et imprimées. Afin d’assurer une meilleure visibilité de certains organes, le spécialiste peut demander au patient de se retourner ou de souffler. Dans le cas d’un examen plus en profondeur, il peut se servir d’une sonde pouvant être introduite dans le vagin.

Les résultats de l’échographie

Dans le cadre d’une consultation médicale, les images et les résultats de l’échographie sont communiqués au médecin traitant. Il revient à ce dernier de prescrire les soins nécessaires en fonction de la maladie diagnostiquée. Dans le cas d’une grossesse, l’ordonnance d’échographie est remise à la sage-femme ou au gynécologue de la femme enceinte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *